Jean Marc RATTE / MANTIS

Breitz Jardin majorelle Chemin d'hiver Ferblantier Marrakech Foundouk

Qu’elles soit grise ou saturée, il n’existe pas de bonne ou mauvaise couleur, elle est adaptée à son environnement ou elle ne l’est pas. Ainsi au gré des besoins, la couleur est l’outil qui me permet de créer la lumière.

La couleur prend vie avec la lumière et la lumière donne naissance à son contraire, l’ombre. Célébrer la lumière c’est exalter l’ombre et il est impossible de réussir une peinture lumineuse avec une des parties imparfaites, médiocres ou inadéquates.

Deux mots définissent ma peinture, couleur et lumière mais je ne sais pas lequel domine l’autre.

 


Expositions en 2016 :
  • 19ème exposition et symposium d'Avignon du 17 novembre au 11 décembre 2016